Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 novembre 2013 4 14 /11 /novembre /2013 14:03

La dernière fois, je vous avais raconté comment j'avais été pré-sélectionnée pour une formation que je n'avais pas demandée. A ce moment là, je vous parlais de mes craintes quant au fait de refuser cette formation, et le risque d'être radiée. 

Je n'avais pas donné de suite à l'article, car si je devais alimenter ce blog à chaque fois que Pôle (emploi) me contacte, m'invite à des réunions, et me propose des formations... Ce blog serait dédié à ce cher "Popôle".

Quand j'entends certains me dire qu'ils n'ont aucun suivi avec leur conseiller, qu'ils ont l'impression d'être inexistants pour eux, je me rends compte qu'il y a de graves inégalités. Pôle (emploi) me KIFFE. Je pense qu'il y a une certaine attraction entre nous, c'est EVIDENT. Je ne vois pas pour quelle autre raison, il s'acharne sur moi sinon .

Donc, pour en revenir à la fameuse formation d'Anglais (perfectionnement), j'ai par la suite reçu un courrier m'informant de ma sélection à cette formation (avec un score pas trop pourri en plus). J'ai, immédiatement, pris ma voiture pour me rendre à l'Agence (puisque ma conseillère faisait la morte, et ne répondait pas à mes appels au secours mails), j'ai rencontré un autre conseiller et j'ai argumenté dans une lettre explicative les raisons de mon refus. Il a fallut également annuler ma participation auprès du centre de formation.
Les jours et semaines qui ont suivi ont été stressantes, dans le sens où je ne savais pas si "Popôle" allait me virer de ses listes... Finalement, NON, plus de nouvelles jusqu'à... il y a 3 semaines, une petite invitation pour une réunion sur les bilans de compétences.

Etant donné les derniers refus, je ne pouvais pas faire autrement que de m'y présenter. Je veux dire, chez "Popôle", ils sont suffisament sur mon dos...
Donc, je m'y suis rendue, et ils m'ont proposé de passer des évaluations de compétences pour vérifier mon "niveau" dans le domaine que je recherche.
En soit, ça ne pouvait être que positif, ça leurs permettrait de me proposer des emplois (pour des postes où je n'ai pas spécialement le diplôme demandé), dans le cas où je réussissais les tâches correspondantes évidement (enfin, faut pas rêver, je ne compte pas sur eux pour me trouver un job). C'était une bonne manière aussi de savoir où je me situais après ces 13 années d'expériences.

Je me suis mise une pression de dingue (comme d'habitude). Je ne savais pas en quoi ça consistait, j'avais peur de ne pas avoir le niveau. Et même si j'avais tout prévu côté organisation (cantine pour ma grande qui ADORE manger la bouffe cuisine industrielle, et nourrice pour mon + petit qui, lui, ne mange RIEN), ça ne m'a pas empêché d'arriver 15 minutes en retard (MERCI au GPS SFR de merde et à l'absence de signalétique sur les bâtiments qui accueillaient la "formation"). De quoi te mettre dans d'EXCELLENTES CONDITIONS pour réaliser ces évaluations.

Le temps qu'on m'explique en 2 mots, qu'on m'installe à mon bureau et qu'on me donne la méthodologie, j'avais déjà 30 minutes de retard sur les autres. JOIE DANS MON COEUR.

J'ai lu, relu, je ne comprenais rien. J'avais chaud, froid, je ne sais pas, je ne sais plus. J'avais envie de pleurer. Panique totale. Et puis, j'ai respiré un bon coup, et je me suis dit que quitte à être là, autant TOUT donné. J'ai survolé les énoncés, et au fur et à mesure tout s'est assemblé, comme un puzzle. J'ai fini dans les temps tous les exercices (sauf un que je n'ai pas voulu traiter car je n'ai jamais appris la sténo, et là, je ne pouvais pas inventer des réponses).

Ensuite, j'ai patiemment attendu mon tour pour l'entretien individuel, et avoir mes résultats...
Quand on m'a demandé mon ressenti, si j'avais confiance, et en voyant le sourire de la consultante, j'étais assez rassurée.
Je pensais avoir réussi, au moins dans les grandes lignes. Et je ne me suis pas trompée : un bilan super positif, pas besoin de formation pour approfondir certains points. 
Je suis plutôt contente de moi, c'est assez rare pour le souligner. 

Administration, communication, commerce... J'attends que les offres se profilent, et je ne manquerai pas d'envoyer le résultat de mes évaluations en plus de mon CV aux éventuels futurs employeurs !

Maintenant, "Popôle" lâche moi (sauf si c'est pour me proposer du boulot) !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Repost 0
Published by Little Cocoon
commenter cet article
12 novembre 2013 2 12 /11 /novembre /2013 14:51

Dans ma petite campagne du Nord Est de la France, nous devrons appliquer ces foutus nouveaux ryhtmes scolaires dès septembre 2014.

Autant dire que personne n'en veut. Ni les parents, ni les enseignants et encore moins la Mairie (qui doit se casser la tête pour trouver des solutions).

Le fait est que nous serons bien obligés d'y passer. J'ai du mal à croire en une éventuelle annulation ou report.

Vendredi dernier, lors de la 1ère réunion de l'école élémentaire (je suis représentante des parents d'élèves, à la maternelle aussi => MABOULE), le Maire a commencé à nous présenter une ébauche de ce qui risque d'être "vôté". 

DONC.

Les TAP (Temps d'Activités Périscolaires) vont être répartis de la manière suivante :
- de 8h05 à  8h50 (car à partir de 8h50 les enseignants font l'accueil des enfants)

Les cours débuteront à 9h (au lieu de 8h30 actuellement) et finiront à 12h (au lieu de 11h30).
Reprise des cours à 13h45 (au lieu de 13h15) pour se terminer à 16h (au lieu de 16h15).
Et l'école le samedi matin. 

Que va t-il se passer durant ces TAP ? 
Ben, pas grand chose apparemment. L'école élémentaire compte un peu plus de 100 élèves et l'école maternelle en a entre 70 et 75, je ne sais plus. Il va falloir recruter 11 personnes pour 45 minutes le matin. Déjà, ça sent le sapin. Qui va bien vouloir accepter de bosser 3/4 d'heure par jour...?
Le coût revient à la commune, petit village meusien de  1700 habitants environ. Qui qui donc va payer ? Et bien, ça va se sentir sur les impôts !
Et puis si on parle des activités prévues... Ca va se résumer ni plus ni moins à de la garderie (et non ! pas de théâtre, ni de "cours de musique" ou autre activité bien chouette qu'on aurait pu imaginer...). Pas de budget pour ça. SUPER ! Ca laisse plus de temps aux enfants pour jouer au jeu du foulard dans la cour d'école...

Mon village n'a pas les finances nécessaires, entre les salaires des animateurs et les activités, c'est tout bonnement pas possible. Il faut aussi trouver un lieu d'accueil (salles de classe à éviter afin de ne pas déranger les affaires des enseignants) sans savoir exactement combien d'enfants fréquenteront les TAP (car ce n'est pas obligatoire).

Ces TAP seront ils payants d'ailleurs ? Et bien là encore, rien n'est défini. Il est possible que ce soit gratuit, et son contraire l'est également.

BREF. C'est la MIERDE !
On n'y est pas encore et ça sent déjà l'échec..     

boycott-13nov-non-reforme-rythmes-scolaires

Mercredi 13, je ne mettrai aucun de mes enfants à l'école. Je boycotte ! Ca ne changera surement pas grand chose, mais Mr PEILLON saura que sa réforme ON N'EN VEUT PAS !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Repost 0
Published by Little Cocoon
commenter cet article
10 novembre 2013 7 10 /11 /novembre /2013 10:14

Cette photo, pour démarrer la vidéo, a été choisie dans le but d'attirer l'attention...

Un coup marketing bien pensé pour faire exploser les vues sur Youtube, et véhiculer un maximum le message qui en ressort.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Repost 0
Published by Little Cocoon
commenter cet article
2 novembre 2013 6 02 /11 /novembre /2013 15:07

Les "vacances" scolaires... (cherchez l'erreur).

Me voilà de retour après 8 jours passés à Fréjus. Bien que le temps n'ait pas été exceptionnel (mais correct : 20°/22°), il nous a tout de même permis de manger matin, midi, et soir sur la terrasse. Et ça, c'est un peu le LUXE, je trouve.
- Balade au bord de la mer
- Cerf-volant
-Lac de St Cassien
- Manèges
- Braderie de Saint Tropez
- Restaurant
- Casino (on s'est fait plumer)
Quelques jours bien agréables...

Ma mère est revenue avec nous, et nous avons fini de l'installer dans son nouvel appartement. Il reste encore quelques démarches administratives, mais j'en vois le bout ! Ce déménagement aura été bien chronophage.

L'automne est bel et bien là, les arbres ont reprit leurs couleurs orangées. Il ne reste que quelques jours avant la rentrée, alors les lardons en profitent et sont ravis de pouvoir ramasser les feuilles, cueillir des "champs-mignons", et ramasser des escargots.

J'ai du retard à rattraper.
hellocoton.jpg

Pas sur que je lise tout...
Bref, je suis rentrée.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Repost 0
Published by Little Cocoon
commenter cet article
15 octobre 2013 2 15 /10 /octobre /2013 19:38

A la maison, et même avant, alors que nous étions en appartement, j'ai toujours pris plaisir à aménager et choisir la déco de chaque pièce.
Je crois que nous avons ça en commun, avec mon mari, car il aime autant que moi associer les couleurs, les styles pour notre intérieur.
Chaque meuble a été choisi avec soin en tenant compte de la couleur dominante de la pièce et en respectant un design plutôt contemporain. Il y a donc beaucoup de verre, de chrome, du laqué aussi...
Tout notre mobilier a une place bien précise, avec une déco spécifique. Comme on dit : "Chaque chose a sa place, chaque place a sa chose.".

Et si certaines pièces nous ont coûtées un beau billet, d'autres sont beaucoup plus accessibles. Il ne faut pas forcément débourser des centaines d'euros pour avoir un joli résultat au final.

Là où j'ai été surprise, c'est lorsque j'ai découvert chez GIFI une collection de meubles et décoration réalisée par le designer Olivier Lapidus.
Cette ligne de décoration moderne reprend des images rétro dans une déclinaison de noir et blanc avec une touche de rouge. Le couturier s'est inspiré de sa mère, actrice, qui se retrouve d'ailleurs sur plusieurs produits de la gamme.

Personnellement, je verrais bien ce petit meuble dans ma salle à manger... Du chrome, du laqué noir (couleur dominante dans cette pièce), il serait juste parfait !

Licence_D1_0038.JPG

Paravent, toile déco signée par le designer, parrure de lit, petit meuble... Tous ces produits sont disponibles depuis la première semaine d'octobre dans les magasins GIFI.
Mais il s'agit d'une édition limitée, alors il faudra donc ne pas trop tarder pour se procurer ces pièces rares.

Relooker sa maison à moindre frais, c'est désormais possible chez GIFI.
Retrouver cette collection sur la page dédiée : ICI.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Repost 0
Published by Little Cocoon
commenter cet article
15 octobre 2013 2 15 /10 /octobre /2013 10:19

Je crois que j'ai un sérieux problème pour tenir des rubriques, mais celle-ci qui vient de Miss James me plaît, et aujourd'hui j'avais envie de vous faire partager ma sélection.

4 choses :

  • - Quelque chose que je veux,
  • - Quelque chose dont j'ai besoin,
  • - Quelque chose que j'aimerais porter,
  • - Quelque chose que je voudrais lire.

WNWR4.jpg

Manteau Laine Margo - Vero Moda. 89 € (l'hiver approche...)
La nostalgie heureuse d'Amélie Nothomb. 15,68 €
Suspension 8 lumières - Kéria. 290 € (pour la montée d'escalier)
Sérum anti-tâches - Kielh's. 45 € (pour faire la peau aux 2-3 tâches de grossesse)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Repost 0
Published by Little Cocoon
commenter cet article
14 octobre 2013 1 14 /10 /octobre /2013 11:40

Je suis sans doute un peu folle mais... je regarde déjà les catalogues de jouets, les nouveautés, pour trouver LE cadeau qui fera briller les yeux de mes enfants.
Le choix ne manque pas, et il n'est pas toujours facile de s'y retrouver...
S'il y a bien une marque qui sans cesse se renouvelle, c'est VTech. A la maison, leurs jouets ont accompagné mes enfants depuis leur naissance. Il y a eu les balles (Super Lumi'balle, et la Baby Balle Surprise), puis les Livres Enchantés. Des jouets de qualité et très résistants puisque que ma fille a désormais 6 ans et tout fonctionne encore (et ce, malgré les chutes à répétition) !
Nous avons aussi une tablette éducative : la Storio, depuis 2 ans. Et les enfants ne s'en lassent pas...

Alors quand j'ai vu que VTech proposait un lecteur multimédia, pour les enfants de plus de 3 ans, j'ai tout de suite été "emballée".
J'ai pensé à toutes les fois où la batterie de mon Iphone a succombé aux assauts de mes enfants (à force de vidéos Youtube et autres applications) : dans les salles d'attente du médecin, dans les trajets voiture un peu trop longs, au restaurant (pendant que nous Parents essayons de manger TRANQUILLEMENT).

Kidigo, voilà le nom de la petite merveille !

kidigo1


Un lecteur qui permet à l'enfant d'écouter SA musique, regarder des photos, visionner ses dessins animés ou films, et jouer (5 jeux inclus).
Il est possible de charger ses fichiers personnels (MP3 et vidéos MPEG4 SP) ou bien de télécharger via la plateforme EXPLOR@PARK. Cette plateforme a été développée par VTech, on y retrouve des dessins animés, films, musique, jeux à télécharger. Ces contenus sont payants.
J'ai d'ailleurs téléchargé 3 E-livres pour la Storio de mes enfants, et j'ai trouvé qu'il y avait énormément de choix. Pour avoir une idée des contenus disponibles, allez voir par ICI.


L'écran couleur est plutôt grand : 4,3 pouces. Le lecteur possède un haut parleur intégré pour partager la musique, mais le GROS +++ c'est qu'un casque (clipsable pour le rangement) est fourni... Et ça, c'est pas du luxe car Henri Dès, ça va bien 5 minutes !
Côté mémoire, on peut y stocker 2 GO, ce qui représente environ 4h30 de vidéos ou 30h de musique. Il est également possible d'étendre cette mémoire grâce à une carte micro SD jusqu'à 32 GO (non fournie). Des sacoches de rangement pour protéger le lecteur sont vendues séparément.
Kidigo a une autonomie de 10h environ, de quoi avoir la paix un moment !
Voici une petite vidéo, si vous n'êtes pas encore convaincus...Et pour plus d'infod, c'est par ICI !

 

Vous l'aurez compris, il y a de fortes chances pour que le Kidigo bleu se retrouve sous le sapin !

Article sponsorisé

Partager cet article

Repost 0
Published by Little Cocoon
commenter cet article
11 octobre 2013 5 11 /10 /octobre /2013 17:50

Lorsqu'on habite une région de la France où la météo n'est pas un point fort, on rêve bien souvent d'une vie ailleurs. Les vacances au soleil passent toujours trop vite et on s'imagine quelques fois que la vie serait encore bien plus belle si on y habitait toute l'année...
Sauf que dans la vraie vie, ce n'est pas toujours réalisable : travail, maison, amis, famille... Difficile de tout laisser.

Quand ma mère a décidé de quitter sa Champagne natale pour partir vivre à côté de Marseille, aucun de nous (ses enfants) ne lui avons déconseillé. C'était son choix, et nous le respections. Et puis, la perspective d'avoir un pied à terre pour les vacances ne nous déplaisaient pas, il faut bien l'avouer.

Voilà maintenant 6 ans qu'elle vit là-bas. Elle y a rejoint une de ses soeurs, et un de mes frères habite dans le Var à 150km d'elle.
Elle était heureuse de cette nouvelle vie ensoleillée.
Et puis, sa soeur a déménagé pour aller du côté de Toulouse. Mon frère, bien qu'étant le plus proche, ne va pas la voir tous les week-ends (1h30 de route quand même, c'est compréhensible). Elle ne s'est jamais réellement intégrée, pas vraiment d'amis...

Aujourd'hui, je me retrouve à organiser son futur déménénagement. Courir la ville (proche de chez moi) et enchaîner les visites d'appartements à sa place. Faire des devis pour trouver un déménageur sans y laisser le prix d'un rein. Signer le bail par procuration, réaliser l'état des lieux d'entrée, et ouvrir les compteurs. Faire les démarches auprès du nouvel assureur. Recenser les organismes à prévenir du changement d'adresse et de compte bancaire...

Le 30 octobre, alors que nous rentrerons de nos vacances à Fréjus, elle reviendra avec nous.

valise.jpg

"Le Soleil ne fait pas tout..." comme elle dit.
(c'est aussi ce qui explique mon absence par ici, pas mal de choses à régler)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Repost 0
Published by Little Cocoon
commenter cet article
2 octobre 2013 3 02 /10 /octobre /2013 12:51

C'est la phrase que m'a dite la Maîtresse de mon fils lors de la réunion de rentrée.
Toute petite phrase, anodine, qui a enclenché une avalanche de "et si..".
C'est bien ça le problème, je décortique chaque mot, je cherche le sens dans lequel il a été dit, et je me pose 100 000 questions. J'imagine TOUT.

Il a 3 ans 1/2, il n'est plus avec sa maîtresse de l'année dernière (Toute Petite Section et Petite Section). Il est passé avec la maîtresse des Moyens, qui cette année a récupéré 6 Petits dont il fait partie, car trop de nouveaux enfants inscrits à la rentrée...
Cette Maîtresse est très bien, je ne peux rien lui reprocher.

"T-O-M" est ailleurs (comme sa soeur), il n'écoute pas (pas dans le sens où il fait le cirque) et on ne sait pas si c'est parce qu'il ne comprend pas ce qu'on lui demande ou si c'est parce qu'il n'est pas attentif...

Je m'en doutais, car il n'a jamais montré de grand intérêt aux apprentissages que j'ai pu tenter à la maison.
Il pourrait passer ses journées à jouer aux voitures, sauf que là, il faut qu'il se mette un minimum dans les activités proposées.
Il ne connait pas encore toutes ses couleurs, il compte très approximativement, il ne reconnait pas les lettres de l'alphabet, il parle peu et ne fait pas vraiment d'effort d'articulation quand on le reprend...

Je sais bien qu'il ne faut jamais comparer ses enfants, mais je ne peux m'empêcher de penser que sa soeur, elle, savait tout cela avant de rentrer en maternelle, même si niveau langage on en était au même point.

C'est pas faute d'avoir fait les mêmes jeux/exercices avec "T-O-M", il s'en fiche ou ne comprend pas. Je ne sais pas, et ça m'inquiète.

Peut être lui faut il plus de temps... Les mois à venir le diront...

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Repost 0
Published by Little Cocoon
commenter cet article
26 septembre 2013 4 26 /09 /septembre /2013 11:36

Depuis que je suis "Maman", j'ai nettement changé. En bien, en mal, tout dépendra du point de vue de chacun.
Ce qui est sûr, c'est je suis devenue une de ces "Mamans" que je ne voulais pas être : Hyperprotectrice, sans doute "étouffante".

J'oscille entre le stress, la colère, la tristesse aussi quelques fois...

Je stresse lorsqu'une nouvelle étape se prépare, un changement dans le rythme de mes enfants. Je me demande alors comment vont ils gérer celà. Et je suis convaincue que je m'angoisse bien plus qu'eux.

Je suis en colère lorsque j'apprends qu'un tel a fait du mal à un de mes enfants, même s'il s'agit d'enfants de 3 et 6 ans pas toujours conscients de leurs actes.

Et je suis triste lorsque ma fille me dit que "personne n'a voulu d'elle" pendant la récréation de son association (c'était l'année dernière et ses copines n'étaient pas là, MAIS BON QUAND MÊME), ou qu'elle aurait voulu aller à l'anniversaire d'un tel mais qu'elle n'est pas invitée (enfin, là, elle est invitée à 2 anniv' en 2 semaines)... Des petites choses insignifiantes pour la plupart mais qui font saigner mon coeur de "Maman".

Aujourd'hui, elle est revenue à 11h30 en me disant que "Just*ne" (de sa classe) lui avait ENCORE volé son goûter. Je lui demande alors, si c'est vrai (sait-on jamais ?) et si c'est sûr que ce n'est pas la 1ère fois. Elle me répond que ça fait plusieurs jours que ça se passe ainsi.

Là, c'est un sentiment de colère venant du fond de mes tripes.
6 ans ou pas, je suis sans pitié, j'ai l'impression de me transformer en "Maman Hulk" et j'ai juste envie de secouer cette fameuse "Just*ne" (casse-bonbon de première qui plus est) pour lui faire passer l'envie d'emm*rder les autres.

Il y a 3 ans, c'était une "L*la" qui prenait un malin plaisir à taper ma fille en cachette pendant les récréations.
L'année dernière, c'était une "Nath*lie" , possessive, qui l'empêchait de jouer avec d'autres copines de sa classe.
Cette année, ma fille se fait "piquer" ses goûters.

Les enfants l'ont bien compris, elle n'a pas une once de violence, elle est bien trop gentille pour aller se plaindre auprès des maîtresses... La bonne poire en somme, la victime idéale.

Alors, j'ai pris sur moi (malgré l'envie), je ne suis pas allée "attraper" cette "Just*ne" à la sortie d'école, ni sa mère. J'ai griffonné sur un bout de papier un mot destiné à sa maîtresse pour qu'elle en soit informée et qu'elle fasse le nécessaire pour que ça ne se reproduise pas, ni avec ma fille, ni avec un autre enfant.

louve.jpg

Crédit Photo We Heart It

Je ne suis pas une Maman Cool. Je suis une Mère Louve.
(et je vais l'inscrire au Karaté, pour qu'elle leurs latte un peu la tête).

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Repost 0
Published by Little Cocoon
commenter cet article

Présentation

  • : Little Cocoon, le Blog.
  • Little Cocoon, le Blog.
  • : *** Mon univers digital Lifestyle ***Un Blog de maman, mais pas seulement !Coups de coeur, et coups de gueule d'une Maman de 2 enfants (une fille de 7 ans et un fils de 5 ans).Un peu de Déco, Cuisine, Musique, et beaucoup de vie quot'...
  • Contact

Retrouvez-moi sur Hellocoton

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez littlecocoon sur Hellocoton

Recherche

Mon Twitter...

logo Twitter

Pendant ce temps là, sur Instagram...

Merci de votre visite...